FIV4 début, suite et fin

Tout avait pourtant (pas trop mal) bien commence.  Je veux dire on était motivées, on s’était gave de maca, vitamines etc.  Et on (je) était plus tôt zen à l’idée de commencer cette FIV4.  Mais dès le blocage la machine s’est grippée et la stim a suivi sur la même lignée.  Nous avons réussi d’avoir 4 malheureux follicules qui ont donné 4 ovocytes à la ponction.  C’était mon plus mauvais score de tout ce parcours.  Mais comme mon taux d’œstradiol était super bon et l’endomètre au top le gynéco m’avait dit « on y va, on tente quand même de ponctionner ce qu’il y as ».  Les 4 ovocytes matures n’ont donné que 2 embryons le lendemain de la ponction, on était déçus mais au même temps avec 4 ovocytes il n’allait pas en avoir beaucoup plus non plus.  Trois jours après la ponction les 2 embryons étaient toujours là, incroyable !! On s’était remis à y croire de nouveau.  Je me voyais couver, j’avais tellement envie de le couver ces deux embryons là.  Pour la 1ère fois je sentais au fond de tripes que si on me les mettait dans mon utérus tout irait bien, ça allait marcher.  Va comprendre pourquoi j’ai eu tellement envie de couver ces embryons la alors que pour les autres ponctions cette sentiment n’était pas si fort.  Peut-être justement parce qu’on était parti de si peu, c’était des embryons guerriers dans ma tête.  Dimanche soir avec mon chéri nous avons rigolé, mange un bon plat et bu un peu de vin.  On se sentait stresses mais excitées.

Puis il y a eu ce matin, ce lundi 22 Septembre, le jour de l’éventuel transfert.  L’éventuel début d’une attente interminable de 15 jours pour savoir si… l’éventuel début d’une nouvelle vie.

Dring, dring à 8H30.  Je prends le téléphone, une grande bouffé d’air et je décroche

  • Bonjour Mme Mado, c’est Dr S la biologiste. Bon je viens juste de regarder vos embryons et malheureusement ils ont arrêté leur développement à 7 cellules.  Il n’y aura pas de transfert, je suis désole Madame.  J’en informe Dr J.  Bon courage.

Bien qu’on s’était préparé plus au moins à cette éventualité et qu’on en a déjà eu 3 autres ponctions sans transfert.   Ben putain ce fait mal !!!!  Si si j’ai le droit de dire des gros mots.  Je me tourne vers mon chéri et je lui dis que je ne sais pas ce qu’on a fait pour mériter tout ça.  J’ai vraiment l’impression qu’on galère beaucoup plus que la moyen national des couples en PMA.  On est les chats noirs de la PMA, les gens qui font baisser les statistiques.

Alors j’ai rangé les feuilles de suivi de stim dans le classeur FIV, rangé les gélules de progestérone dans ma pharmacie, rangé les sachets d’Aspégic nourrisson et rangé le petit surplus d’espoir qu’on avait dans un tiroir de mon cœur.

On nous souhaite bon courage depuis ce matin, mais le courage,  je crois qu’en 8 ans d’infertilité nous avons prouvé que nous en avons à revendre.

Ce qu’il nous manque c’est de la chance, et ça chers amis  n’est apparemment pas donne à tout le monde.

Sur ce, nous on se casse quelques jours en moto dans le Verdon noyer notre chagrin dans des beau paysages.  Mon chéri m’encourage à tenter quelque chose que j’ai voulu tenter depuis longtemps, le parapente.    Je vous raconterais.

Souhaite-moi bon chance….

Publicités

9 réflexions sur “FIV4 début, suite et fin

  1. Pfff j’ai suivi tout ça là où tu sais… et je suis sincèrement désolé de ce qui vous arrive. Vous avez bien raison de prendre du temps pour vous. Le Verdon c’est beau. Et mon Naume y a fait du parapente il y a quelques semaines, il a adoré 🙂 Alors raconte nous vite ton baptême de l’air.
    Des bisous

    • merci Zelda. Oui nous aussi on adore le Verdon. Je devait faire du parapente l’année dernier a Annecy mais les conditions météo se sont dégradées alors ca avait été annulé. Mais la normalement ils annoncent beau temps alors je suis bien décidé d’essayer.

  2. Ma poulette, ici comme ailleurs les mots me manquent… et puis t’as raison le courage tu en as déjà à revendre, on le sait bien avec tout ce que vous avez déjà traversé. Alors oui je te souhaite juste toute la chance possible, j’aimerai pouvoir te contaminer de la chance que j’ai eu. Les montagnes russes ça commence à suffire… Je pense très fort à vous. Éclatez-vous dans le Verdon, ça va vous faire du bien. Et profites aussi pour faire tout ce que tu ne pourras plus faire le jour où tu seras maman (comme te jeter dans le vide avec une voile par exemple). Si vous passez à Sillans vous aurez une petite pensée pour nous qui adorons cet endroit 😉
    Je t’embrasse bien fort.

  3. Oh ma Mado… Je suis tellement désolée pour toi… Ce n’est vraiment pas juste… Oui je trouve aussi que vous galérez beaucoup, plus que beaucoup en PMA… Et ces tentatives échouées avant le transfert, c’est dur… Je ne peux que te faire de gros bisous… Pour le courage, on nous le disait aussi, ce n’est pas du courage, plus du pas de choix… Mais je crois qu’en fait les gens tentent de te consoler, alors que malheureusement ça n’arrange rien…
    Je pense fort à toi… et vous fais de gros bisous, en souhaitant que l’espoir renaisse vite en vous avec une vraie récompense, le saint graal à côté c’est de la gnognotte…
    Ton petit bout, quand tu le tiendra dans tes bras tu pourras lui dire à quel point il est précieux…

  4. Lire ce merveilleux blog d’une seule traite…et s’arrêter sur ça, c’est une torture.. Je pense bien à toi, à vous.. J’espère que vous avez su rebondir depuis ce dernier échec et que des moments de bonheur remplissent vos vies..
    J’ai cliqué sur « avertissez moi si y’a du nouveau » dans l’espoir que tu reviennes à la surface! Je pense bien à toi qui a vécu ce douloureux parcours..

laissez moi un petit mot siouplait

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s